Camping Saint Jean de Luz

Histoire et patrimoine de Saint Jean de Luz

Saint Jean de Luz a une histoire et un patrimoine très riche ; c’est une ville qui dispose de nombreux atouts qui incitent à la découverte. Un séjour à Saint Jean de Luz vous permettra de mieux connaitre ce qui fait du Pays Basque une région très convoitée.

Saint Jean de Luz, une ville bien à l’abri

Au début, la rade de Saint Jean de Luz était abritée par des falaises ainsi qu’une dune de sable qui s’imposait au cœur de la baie. Derrière ces fortifications naturelles fut bâtie le quartier de la paroisse, devenu aujourd’hui le quartier historique. Quelques deux cents toits abritaient les familles qui y vivaient. Mais la dune de sable et les falaises ne tinrent pas longtemps à cause des nombreuses tempêtes qui ravageaient et qui causaient des inondations. La population a donc décidé de construire un mur destiné à protéger Saint Jean de Luz des marrées interminables. Mais ce mur non plus n’était pas assez solide ; il a dû être reconstruit puis renforcé plusieurs fois. De nombreux édifices ont été emportés par les assauts de la mer et le mauvais temps.

Mais à l’arrivée de Napoléon III au XIXème siècle, une nouvelle ère commença en termes de sécurité et de fortifications : les digues de Socoa, de Sainte Barbe et celles d’Artha ont été construites. Elles entouraient la rade et offraient un paysage très agréable. Une passerelle fut établie et donnait directement accès à la plage.

Joanoenia : la Maison de l’Infante

La Maison de l’Infante est une résidence d’armateur du XVIIème siècle. Elle est située en face du port de Saint Jean de Luz et représente un élément important patrimoine. Cette demeure est très particulière : construite avec des briques roses et des pierres, elle dispose de doubles arcs de galeries à la vénitienne, de lucarnes sur la corniche.